Le Mystère de la momie tatouée

En 2005, à 640km au nord-ouest de Lima, près du sommet d'une pyramide nommée Huaca Cao Viejo, une équipe d'archéologues péruviens a mis au jour la exceptionnellement riche tombe d'une femme de la civilisation Moche (sept premiers siècles de notre ère)

La momie Moche d'El Brujo, le visage recouvert d'un bol en or. (AP Photo/Ira Block, National Geographic)

 Elle vécut et s’éteignit, voilà 1600 ans, parmi les Moches de l’ancien Pérou, un peuple dirigé par des chefs redoutables. Cette femme remarquable fut enterrée avec les symboles du pouvoir, dont une couronne d’or décorée d’un visage à l’expression féroce et surnaturelle
 
Qui était ce personnage d’élite ?

 Les Moches n’embaumaient pas leurs morts. La plupart des corps se décomposaient naturellement. Toutefois, en quelques rares occasions, la nature et l’homme alliaient leurs efforts pour préserver un défunt sous forme de momie. C’est le sort qui fut réservé à la femme tatouée : sa dépouille savamment enveloppée fut retrouvée l’année dernière à El Brujo (le sorcier), un site cérémoniel situé sur la cote nord du Pérou. Se hissant au pouvoir mile ans avant les Incas, son peuple créa une culture sophistiquée, aujourd’hui célèbre pour les céramiques et les ouvrages en métal exceptionnels qu’elle a produits.

 Selon une autopsie récente, la femme tatouée aurait donné naissance à un enfant au moins et n’aurait pas vécu plus de trente ans. Quant à la cause de sa mort, rien ne permet de la déterminer avec précision. Ses proches l’installèrent pour l’éternité au sommet d’un temple où se déroulaient des sacrifices sanglants. D’abord enduits de cinabre – un minerai rouge associé à la force de vie du sang -, ses restes furent enveloppés dans des bandes de coton avant d’être ensevelis sou d’épaisses couches d’adobe. Le climat sec du royaume désertique des Moches se chargea ensuite de dessécher le tout.

 Aucune autre femme comme elle n’avait jamais été mise au jour «  L’étude que nous avons menée permet de croire qu’elle occupait une fonction dirigeante. », précise l’archéologue Régulo Franco. Si, c’est le cas, la femme tatouée révolutionnerait toutes nos idées sur les Moches, dont on pensait jusqu ‘à présent que le pouvoir appartenait aux hommes.

 Le royaume des morts

 Au dessus du pacifique, une enceinte richement décorée contient quatre tombes ; la plus importante, celle de la femme tatouée date de 450 ap. J.C. ; les autres en cours d’étude, sont celles d’hommes. « Erigée pour elle dans un espace sacré, cette terrasse était le mausolée de la senora » explique Régulo Franco. Ceux qui lui rendaient hommage brûlaient des offrandes et versaient des libations dans un récipient placé au dessus de sa tombe. C’est sous six couches d’adobe, un échafaudage  de bambou, un tapis tressé en roseau et six troncs d’arbres que les archéologues découvrirent l’épaisse enveloppe contenant son corps. A ces coté gisait le squelette d’une jeune fille sacrifiée, le cou ceint d’une corde. Apres l’avoir extraite avec précaution, des techniciens portèrent la momie au laboratoire pour la désenvelopper.

 La culture Moche

 La cote pacifique du Pérou a accueilli nombre de cultures successives. C’est dans les vallées fluviales andines que celle des Moches prospéra pendant plus de sept siècles. El Brujo était un siège de pouvoir parmi tant d’autres. A l’instar de Sipan, où deux dirigeants de sexe masculin furent mise au jour dans les années 1990

 

 

Des détails étonnants

 

Découverte unique dans une tombe Moche, un visage brodé orne l’enveloppe funéraire de la momie. Avant de retirer les pans de tissu, Arabel Fernandez, spécialiste en textile, a décousu les points. « Je pense que le visage humanisait l’enveloppe et rappelait à ceux qui pleuraient qu’elle n’était pas une personne ordinaire », confit-elle. Une statuette en bois munie d’une massue fut enterrée non loin, peut être comme gardien symbolique.

 

Confusion identitaire

 

En retirant les premières couches de tissu, les spécialistes ont découvert des feuilles d’un alliage or-cuivre encadrées de deux immenses massues de combat cérémonielles. Ce type d’arme n’ayant jamais été trouvé auprès d’une femme, les chercheurs pensaient avoir affaire à un défunt de sexe masculin. Mais, sous le rembourrage en coton de la couche 17, Arabel Fernandez et une assistante ont mis à jour des outils de tissage, une activité probablement féminine. Plus loin encore, des bandes d’or cousues ensemble laissent deviner la forme de ce curieux personnage.

 

Un trésor intact

 

Un bol d’or recouvre le visage de la momie tandis que des perles s’échappent de colliers depuis longtemps réduits en poussière. Deux anneaux de nez révèlent une de leurs faces symétriques : une tête picorée par un condor et un homme muni d’une massue de combat. De telles parures, trouvées jusqu’à présent auprès d’hommes de haut rang, ajoutent au mystère – d’autant qu’un examen confirme que la momie est bien de sexe féminin. Utilisait-elle tous ces objets de son vivant ? Où certains devaient-ils témoigner post mortem de son rang de naissance ?

 

Des éléments d’enquête

 

Bien qu’elle ait conservé les tresses traditionnelles des femmes Moches, cette femme étonnante s’est sans doute appropriée les vêtements et les accessoires masculins du pouvoir lors de son accession au sommet de la hiérarchie, à El Brujo. Prenait-elle l’aspect, lors des événements officiels, d’une figure mythologique associée aux cérémonies sacrificielles, un collier de t^tes autour du cou et l’une des quatre couronnes de son enveloppe mortuaire au sommet du crâne ? Brandissait-elle une massue de combat tout exhibant de délicates boucles d’oreilles ? Ces questions, parmi tant d’autres, figurent au programme des études en cours.

 

Reportage de A.R. William ( national Géographic de Juin 2006)

 

A lire :

La civilisation Moche
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moche_%28civilisation%29

 

 ainsi que dans nos archives

 

 

A lire :

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/20060517.OBS7987/

http://elbrujoperu.xanga.com/ (en Espagnol) voir les photos

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moche_(culture)